Amanda Lear, cash sur ce qui l' "agace dans le mouvement #MeToo"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans leur ouvrage Quelles vies ! paru ce jeudi 5 avril (Ed Buchet Chatsel), Vincent Remy et Jean-Philippe Pisanias sont allés à la rencontre de plusieurs personnalités qui ont marqué notre époque pour recueillir leurs témoignages sur leur parcours hors du commun. On peut découvrir notamment celui d’Amanda Lear, muse de Salvador Dali, mais aussi actrice et chanteuse, qui est connue pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. C'est donc sans tabou, que cette dernière a notamment évoqué ses réserves sur le mouvement #Metoo, encourageant la libération de la parole des femmes victimes d’agression sexuelles notamment dans le milieu du cinéma, et sur les accusations concernant le réalisateur Roman Polanski.

À lire également

Amanda Lear : « Quand j’ai annoncé que j’allais participer à Camping Paradis, on m'a répondu : "Mais tu es folle" »

Amanda Lear raconte sa rencontre édifiante avec le réalisateur Darryl Zanuck, qui lui avait donné rendez-vous dans un chambre d’hôtel pour « parler d’un rôle ». Sur place elle découvre qu’il l’attend accompagné d’une "bimbo blonde" en "nuisettes et porte-jarretelles". Des années plus tard, elle revient sur cet événement :

"J'ai fait une connerie : on ne se rend pas dans la... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles