Amérique centrale : l'ouragan Iota "est le treizième de la saison, c'est quand même hors norme", estime l'experte climat de l'ONG Care

franceinfo
·1 min de lecture

"C'est le treizième ouragan de la saison, le deuxième aussi fort en deux semaines. Les populations, même si elles ont l'habitude d'ouragans, c'est quand même hors norme", a réagi ce lundi sur franceinfo, Aurélie Ceinos, experte climat pour l’ONG Care, alors que l'ouragan Iota a touché la nuit du lundi 16 novembre le Nicaragua, déjà dévasté par le cyclone Eta il y a deux semaines. Des dizaines de milliers de personnes ont dû être évacuées au Nicaragua, mais aussi au Honduras, au Guatemala, et le Salvador est en état d'alerte maximum.

"Ce cyclone-là a des vents destructeurs. Les premières pointes ont été notées à presque 250 km/h, a expliqué Aurélie Ceinos. Iota est le plus fort ouragan de la saison à arriver en novembre. Le dernier ouragan de cette puissance à avoir frappé en novembre c'était en 1932." L'experte climat estime que la succession de ces phénomènes il y a "un impact sur la possibilité de se préparer pour les populations et de récupérer avant de faire face à un nouvel aléa" climatique.

franceinfo : Cet ouragan est le treizième de l'année à frapper l'Amérique centrale. Il est particulièrement dangereux ?

Aurélie Ceinos : Oui, il est particulièrement dangereux parce qu'il survient après le passage de l'ouragan Eta qui a touché terre à une vingtaine kilomètres de la zone frappée et les sols sont déjà saturés en eau. Il y a plus de 3 millions de personnes qui (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi