Les Américains profondément divisés sur la question de la destitution de Donald Trump

1 / 2

Les Américains profondément divisés sur la question de la destitution de Donald Trump

L'événement, solennel et compassé, apparaît pourtant comme le point d'orgue d'un mandat et d'une législature empreints d'une certaine extravagance. Ce mardi, le procès en destitution de Donald Trump débute au Sénat des Etats-Unis. A dix mois de l'élection présidentielle, il est accusé par la chambre haute, qui récupère le dossier des mains de la Chambre des Représentants, d'avoir fait pression sur l'Etat ukrainien, moyennant un chantage autour d'une aide militaire, pour qu'il ouvre une enquête sur Joe Biden, possible obstacle démocrate sur la route de sa réélection. A cet abus de pouvoir supposé s'ajoute le chef d'entrave à la bonne marche du Congrès, l'opposition reprochant à Donald Trump d'avoir empêché la venue de témoins devant la chambre basse. 

Électorat contre électorat 

L'aventure présidentielle de Donald Trump a toutefois fort peu de chances, pour ne pas dire aucune, de tourner court au sein d'un Sénat dominé par "ses" Républicains. L'enjeu est ailleurs et réside dans la bataille de l'opinion. Le sondage de SSRS commandé par la chaîne CNN a cherché à explorer cette dernière et il en ressort l'image d'un électorat très partagé autour des questions soulevées par cette procédure, qui connaît ici sa troisième édition dans l'histoire américaine. 

51% des Américains souhaitent que le Sénat condamne le président des Etats-Unis et l'expulse de fait de la Maison Blanche, tandis que 45% rejettent une telle éventualité....

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi