Une Américaine accusée d'avoir payé son petit ami pour assassiner son mari

·2 min de lecture

Une Texane est accusée d’avoir comploté afin de faire tuer son mari. Elle aurait convaincu son petit ami de le faire.

Jennifer Lynne Faith avait parfaitement étudié son plan macabre. Cette Texane est accusée d’avoir organisé l’assassinat de son mari. Le magazine «People», qui cite les nouvelles charges fédérales retenues contre elle cette semaine, indique qu’elle aurait réussi à convaincre son petit ami de tuer son époux. C’est en octobre 2020, lors d’une promenade avec sa femme que James Faith a été visé par des tirs par balles, à Dallas. L’épouse a expliqué aux secours qu’il avait été ciblé par un homme qui aurait commencé à les suivre avant de prendre la fuite. Le drame a eu lieu au lendemain de leur quinzième anniversaire de mariage.

Durant des semaines, Jennifer Lynne Faith a tenu le rôle de la veuve éplorée, lançant des appels à la télévision pour obtenir des informations. «Mon espoir est que peut-être cette personne finisse par réaliser la gravité de son acte et qu’elle rende ce qu’elle a volé à ma fille et moi. Il était l’épine dorsale de notre famille. Nous sommes dévastés», a-t-elle par exemple déclaré sur NBC. Mais cette affaire a pris une tournure inattendue lorsque la police a découvert que la femme avait en réalité engagé quelqu’un, son petit ami, pour assassiner son époux.

"Je te conseille de rester loin de ma famille"

Darrin Ruben Lopez, lui aussi âgé de 49 ans, a été arrêté au Texas et inculpé pour meurtre. D’après le bureau du procureur, en avril 2020, Jennifer Faith aurait créé une fausse adresse e-mail au nom de son mari, depuis laquelle elle aurait envoyé de nombreux message à Darrin Ruben Lopez, dans lesquels elle racontait «en détails les abus physiques et sexuels extrêmes qui n'avaient en fait jamais eu lieu». Elle accompagnait même ces mails dans lesquels elle se faisait passer pour son mari, de photos «de(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles