États-Unis: après 88 jours de calvaire, Jayme Closs saluée comme "une héroïne"

1 / 2

États-Unis: après 88 jours de calvaire, Jayme Closs saluée comme "une héroïne"

Disparue depuis 88 jours et le meurtre de ses parents, une adolescente américaine de 13 ans a été retrouvée vivante dans le Wisconsin vendredi. Son ravisseur présumé a été arrêté.

Une adolescente de 13 ans, Jayme Closs, était saluée comme une "héroïne" vendredi aux Etats-Unis, au lendemain de son évasion après 88 jours aux mains d'un homme de 21 ans, qui est soupçonné d'avoir tué ses parents pour l'enlever. Son ravisseur présumé, Jake Thomas Patterson, arrêté juste après l'évasion, doit être présenté lundi à un juge en vue de son inculpation pour enlèvement et double meurtre, a déclaré la police.

"Le suspect avait l'intention précise de kidnapper Jayme" et il avait soigneusement "planifié" l'enlèvement, a précisé lors d'une conférence de presse Chris Fitzgerald, le shérif de Barron, une petite ville de la région des Grands lacs.

La jeune fille était "sa seule cible", a-t-il ajouté. Mais, "nous ne savons pas comment il l'a repérée. Nous croyons qu'il n'avait jamais été en contact avec la famille" avant le 15 octobre 2018, avait-il dit un peu plus tôt. 

Abattus devant leur maison

Ce jour-là, James Closs, 56 ans, et sa femme Denise, 46 ans, un couple sans histoire, avaient été abattus dans leur maison de Barron, dont la porte avait été défoncée. Leur fille Jayme avait disparu.
    
La police et les habitants de l'Etat du Wisconsin, choqués par ce drame, s'étaient immédiatement lancés à sa recherche, mais leurs efforts étaient restés infructueux. Et l'espoir de la retrouver vivante s'était amenuisé au fil des jours.
    
Jeudi...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi