Un Américain se tue dans le crash de sa fusée en tentant de prouver que la Terre est plate

Michael Hughes, surnommé "Mad Mike", s'était donné pour mission de prouver que la Terre est "plate comme un frisbee". Cet Américain de 64 ans est décédé ce samedi dans le crash de sa fusée artisanale, dans le désert californien.

Michael Hughes faisait partie des "platistes", du nom de ce ceux qui sont convaincus que la Terre n'est pas ronde.  Sponsorisé par la "Flat Earth Research", une organisation qui finance des projets pour prouver que la Terre est plate, il a construit une fusée artisanale dans son garage. "Mad Mike", comme on le surnommait, voulait aller dans l'espace et se rapprocher le plus possible de la ligne de Karman, limite entre l'atmosphère terrestre et l'espace, pour prouver sa théorie. Il s'est tué en s'écrasant peu après le décollage de sa fusée à vapeur, ce samedi, près de Barstow dans le désert californien.

Un problème avec les parachutes

L'accident qui a coûté à la vie à Mad Mike a été filmé au cours du tournage d’une émission diffusée sur Science ChannelHomemade Astronauts devait suivre des fabricants amateurs de fusées. La séquence a été enregistrée par le journaliste Justin Chapman, témoin de la scène, qui l’a ensuite diffusée sur Twitter. On voit que les parachutes ont été déployés trop tôt, juste après le décollage. C’est ce qui aurait coûté la vie à Michael Hughes, qui a atterri de manière brutale quelques instants plus tard. Une des explications est que les parachutes ont pu être endommagés, si la fusée a frotté sur la rampe de lancement.

"Mad Mike" risquait régulièrement sa vie

Lors de sa précédente tentative, en mars 2018, deux parachutes lui avait sauvé la vie, même s’il avait légèrement été blessé...

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :