Affaire Noël Le Graët : Amélie Oudéa-Castera mise en examen pour diffamation

Nouveau rebondissement dans l’affaire Noël Le Graët. La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera a été mise en examen en décembre pour diffamation après la plainte déposée par l’ancien président de la Fédération française de football (FFF), selon une source proche du dossier citée par l’AFP, jeudi. La Cour de justice de la République avait ouvert une enquête visant l’éphémère ministre de l’Éducation nationale.

En février 2023, l’ex-patron du football français avait été contraint à démissionner après plus d’une décennie de règne à la FFF. La fin d’une période durant laquelle il a été accusé de harcèlement et de propos controversés. Finalement, son sort avait été scellé après la publication d’un rapport de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR), mettant en cause sa gestion. À la suite de cette synthèse, Noël Le Graët avait annoncé vouloir porter plainte pour diffamation à l’encontre de la ministre Amélie Oudéa-Castera.

Une guerre lancée il y a plus d’un an

Sa défense avait notamment fustigé « une manipulation forcée par la ministre » des inspecteurs chargés du rapport. Dans un entretien accordé au Monde, l’ancien dirigeant de la FFF avait estimé être l’objet « d’une cabale politico-médiatique bien organisée ». « Je trouve cela affligeant », avait rétorqué l’ancienne directrice-générale de Roland-Garros, le 1er mars, sur RTL. « Je suis restée polie. Je ne l’ai jamais accusé de harcèlement », s’était-elle défendue.

À lire aussi Affai...


Lire la suite sur LeJDD