Publicité

Amélie Oudéa-Castéra a-t-elle placé ses fils dans des classes non mixtes à Stanislas ?

Les ennuis continuent pour Amélie Oudéa-Castéra, en pleine tourmente. D'après une information rapportée par Mediapart mardi 23 janvier, la nouvelle ministre de l'Éducation et son mari auraient inscrit leurs trois garçons dans des classes non mixtes du collège Stanislas, à Paris, malgré l'existence d'une option mixte au sein de l'établissement. Bien que l'aîné suive désormais un cursus mixte, le plus jeune évoluerait encore cette année dans une classe non mixte. Sur son site Internet, l’établissement catholique justifie cette pratique par le constat du décalage de maturité entre les garçons et les filles à l'adolescence.

À lire aussi [Exclusif] Affaire Stanislas : « C’est pour confirmer ce qu’il y a dans le rapport de Mediapart »

Selon Mediapart, l'établissement favoriserait la discrimination de genre. Les règles vestimentaires pour les filles seraient plus strictes que celles imposées aux garçons. Les activités et les voyages scolaires seraient aussi séparés par genre : les garçons auraient droit à des olympiades sportives, tandis que les filles participeraient à des concours de cuisine ou des ateliers yoga. Interrogée par Mediapart sur la contradiction supposée entre ses choix personnels et les politiques de lutte contre les discriminations qu'elle doit promouvoir en tant que ministre, Amélie Oudéa-Castéra a refusé de répondre aux questions de nos confrères. De plus, elle n'a pas commenté le rapport très critique de l'inspection générale sur l'établissement dans ...


Lire la suite sur LeJDD