Amélie de Montchalin : Qui est son mari Guillaume, issu de la noblesse ?

Coup dur pour Amélie de Montchalin. Peu après avoir été nommée ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires dans le gouvernement d'Élisabeth Borne après la réélection d'Emmanuel Macron, elle subit un important revers. Elle a été battue aux élections législatives dans la sixième circonscription de l'Essonne : Après avoir été en ballottage défavorable à l'issue du premier tour avec 31,46 % des voix, celle qui militait pour sa réélection s'est fait devancer par le candidat de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale (NUPES), Jérôme Guedj. Ce dernier l'a remporté avec 56,6% des voix contre 43,4% pour elle. Une défaite qui doit normalement l'entraîner à quitter son ministère. Face à cette épreuve, elle peut compter sur son mari, Guillaume de Montchalin (37 ans).

La tradition veut qu'un ministre défait lors d'une élection doit se retirer de son poste. Pour Amélie de Montchalin, cela veut dire qu'elle doit déjà faire ses cartons, après s'être installée dans son ministère au mois de mai dernier. À seulement 36 ans, elle a le temps de se refaire politiquement mais doit avoir du mal à digérer cet échec après avoir été Secrétaire d'État chargée des Affaires européennes et Ministre de la Transformation et de la Fonction publiques.

La future ex-députée LREM sera certainement réconfortée par son mari Guillaume de Montchalin, père de ses trois enfants - Bertille (2011), Joseph (2013) et Gaultier (2013) - et qui...

Lire la suite


À lire aussi

Christine Bravo mariée : confidences sincères sur le sexe avec son mari Stéphane !
Morgan Sanson s'est marié ! Une célèbre aventurière de Koh-Lanta invitée avec son mari footballeur
Amandine Pellissard et son mari drogués dans un bar : les détails de leur soirée flippante

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles