Alzheimer : plus le taux de triglycérides est élevé, moins il y aurait de risque

Les taux sanguins de cholestérol (ou "cholestérolémie" en langage médical) et de triglycérides ("triglycéridémie") sont généralement mesurés dans le bilan sanguin pour diagnostiquer et suivre l'évolution des maladies cardiovasculaires. Les triglycérides sont généralement apportées dans le sang par la consommation d'alcool ou de graisses (oeufs, huile, beurre...) et leur taux grimpe généralement en flèche après un repas riche et bien arrosé !

Bref, pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires, il est recommandé de faire attention à son taux de triglycérides. Mais d'après une nouvelle étude australienne, les personnes dont les triglycérides se situent dans la fourchette "normale élevée" ou modérément élevée seraient moins susceptibles de développer une démence, par rapport à leurs pairs ayant des taux de triglycérides plus bas.

Cette étude a été menée auprès de 18 000 personnes âgées de plus de 75 ans qui ont été suivis pendant 12 ans. Les résultats laissent entendre qu'un taux de triglycérides élevé est associé à un déclin cognitif plus lent.

Des résultats contradictoires

Il y a quelques mois, des chercheurs américains se sont également intéressés à ce même sujet. Mais ceux-ci ont constaté à l'inverse que les personnes plus de 60 ans ayant des fluctuations importantes de leur triglycéridémie et de leur cholestérolémie, présentaient un risque plus important de démence sénile – et de maladie d'Alzheimer, (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Voici la recette du petit-déjeuner idéal (conseillé par une nutritionniste) pour booster son immunité en hiver
La raison (scientifique) pour laquelle certaines personnes ne digèrent pas les tomates crues
Voici les 3 parties du corps qui complexent le plus les femmes à la ménopause
Découvrez l'univers de la lithothérapie et des bienfaits des pierres et des cristaux
Cet ustensile que vous utilisez tous les jours en cuisine peut favoriser le cancer de la thyroïde