Alzheimer : dormir dans cette position aiderait à prévenir le risque

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Cropped shot of a middle-aged man sleeping peacefully in his bed (Rowan Jordan via Getty Images)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La position dans laquelle vous vous endormez pourrait jouer un rôle sur le risque de développer la maladie d’Alzheimer et autres risques de démence.

Bien dormir est capital pour la santé. Lorsqu’on tombe dans les bras de Morphée, le cerveau en profite pour évacuer les déchets accumulés, dont les plaques amyloïdes composées de protéine bêta-amyloïde. Ces agrégats qui se forment autour des neurones des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer empêchent les neurotransmetteurs de bien fonctionner. Mais y a-t-il une position à privilégier ? D’après des experts cités par The Sun, certaines d’elles seraient bénéfiques pour prévenir la maladie d’Alzheimer.

"Dormir sur le côté s'est avéré être la position la plus bénéfique pour votre cerveau, cette position aidant votre cerveau à éliminer les déchets interstitiels plus rapidement que les autres positions", illustre la spécialiste Narwan Amini. Cela aurait de nombreux avantages et "notamment une réduction potentielle du risque de développer des maladies neurologiques telles que la maladie de Parkinson ou d'Alzheimer".

La position à éviter

Une étude publiée dans la revue Journal of Neuroscience en 2015 avait également conclu que la position latérale, en plus d’être la plus populaire chez l’Homme, aidait le cerveau à se débarrasser "plus efficacement des déchets métaboliques qui se sont accumulés pendant que nous sommes éveillés".

Plus généralement, dormir sur le côté est généralement considéré comme la meilleure position pour la santé car elle offre un bon soutien de la colonne vertébrale, tout en minimisant les reflux acides.

Au contraire, l’experte du sommeil Narwan Amini indique qu’il faut absolument éviter de dormir sur le ventre. "Cela peut entraîner des tensions musculaires et articulaires, des raideurs, des douleurs dorsales et cervicales."

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "Pour éviter la maladie d’Alzheimer, il y a un certain nombre de choses que l’on maîtrise, que l’on peut faire"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles