Alvéolite dentaire : quelle est cette maladie douloureuse dont souffre Lou Pernaut ?

·2 min de lecture
L'alvéolite dentaire est une complication

La fille de Nathalie Marquay et de Jean-Pierre Pernaut a révélé souffrir d’une alvéolite dentaire sur Instagram.

Lou Pernaut, 18 ans, n’hésite pas à faire appel à ses 112 000 abonnés sur Instagram pour trouver les réponses à ses questions. Samedi 4 septembre, la jeune femme, qui souffrait d’une douleur à la mâchoire en a appelé à sa communauté : "Les gars j’ai super mal. Est-ce qu’il y a des dentistes ici ?". Deux heures plus tard, le diagnostic est tombé : "J’ai une alvéolite donc ça fait bobo", a-t-elle indiqué en légende d’un cliché avant d’ajouter : "Je prends des antidouleurs, je mange liquide, je fais des bains de bouche".

Une complication après l’extraction d’une dent

L'alvéolite dentaire est une complication qui survient généralement après l'extraction d'une dent de sagesse, et plus particulièrement celles de la mandibule, c'est-à-dire de la mâchoire inférieure. Normalement, un caillot se forme rapidement pour boucher l’alvéole et la protéger des infections, le temps que la plaie cicatrise, explique le centre dentaire de Saint-Ouen sur son site. Mais dans certains cas, une infection se développe avant la formation du caillot. Celui-ci peut aussi être délogé par le brossage dentaire ou par un bain de bouche.

Vidéo. Dr Christian Recchia : "Votre brosse à dents est un nid de germes, de virus et de champignons. Il faut la changer tous les mois"

Le principal symptôme de l’alvéolite dentaire est marqué par des douleurs à l'intensité variable. Elles peuvent s’accompagner, entre autres, d’une légère fièvre, d'une fatigue ou d’une mauvaise haleine (halitose).

Comment ça se soigne ?

L’alvéolite dure généralement 10 à 20 jours. Elle peut être sèche ou suppurée, selon la présence ou non d’un écoulement de pus. Le traitement de l'alvéolite sèche consiste essentiellement en une sédation de la douleur, grâce à des antalgiques. La guérison intervient en général après une dizaine de jours.

Le traitement curatif des alvéolites suppurées repose sur une antibiothérapie par voie générale, des antalgiques, et des soins locaux, comme le rinçage à l'aide d'une solution saline ou antiseptique, et des pansements intra-alvéolaires. Pour l'alvéolite suppurée, si les soins locaux sont réalisés très tôt, et en absence de fièvre, la prescription d'antibiotiques n'est pas nécessaire. Bien que douloureuse, l'alvéolite dentaire entraîne rarement des complications graves. En cas de doutes, n’hésitez pas à faire appel à votre médecin.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles