Alsace : Interpellation d’une femme suspectée d’avoir placé des bombes factices devant une école

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

ENQUETE - L’école Alexandre Dumas à Volgelsheim dans le Haut-Rhin avait fait l’objet en septembre dernier de menaces avec la découverte de deux colis suspects imitant des bombes. Une femme vient d’être placée en garde à vue et pourrait être mise en examen

Les faits qui remontent à la mi-septembre dernier avaient fortement perturbé les enfants, les familles, le corps enseignant pour ne pas dire toute la commune de Volgelsheim (Haut-Rhin). A proximité de l’école, deux colis suspects, ne contenant cependant aucune charge explosive, mais aussi « des écrits et dessins inquiétants, dont certains faisaient référence à Allah, alors que d’autres portaient des mentions en produit rouge » avaient été découverts, rappelle dans un communiqué de presse la Procureure de la République de Colmar Catherine Sorita-Minar.

S’ensuivait l’ouverture d’une enquête pénale confiée à la brigade des recherches de Colmar. La procureure indique ce mercredi que « les investigations nombreuses diligentées, surveillances, analyses biologiques et de téléphonie, ont permis d’identifier une femme suspecte qui a été placée en garde à vue le 11 octobre. Née en 1989 en Russie, sans antécédent judiciaire connu à ce stade, elle ne reconnaît pas sa participation aux faits. »

Une demande de mise en examen

Néanmoins, poursuit le parquet «les indices et éléments de preuve recueillis» permettent «de la faire présenter ce mercredi (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Lyon : Il mobilise policiers et démineurs pour une fausse bombe placée dans sa voiture
Montpellier: Il fait semblant de jeter un engin explosif sur la synagogue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles