Alsace : Exclue de LREM et de son groupe parlementaire, la députée Martine Wonner lance sa propre formation

·1 min de lecture

A LA MARGE - La représentante de la 4e circonscription du Bas-Rhin est connue pour ses positions anti-pass sanitaire

Ses dernières prises de position lui avaient valu une nouvelle exclusion. La députée anti-pass sanitaire Martine Wonner, virée de son groupe à l'Assemblée nationale après des propos appelant à « envahir » les permanences des parlementaires, a lancé mardi en Alsace sa propre formation.

« Ce moment est un moment solennel, je lance "Ensemble pour les libertés" (EPL) qui est une force de rassemblement », a déclaré Matine Wonner à Wiwersheim, village du Bas-Rhin au cœur de sa circonscription, où une trentaine de partisans étaient venus la soutenir.

« Ce n’est ni un mouvement, ni un parti politique » mais une « force de rassemblement citoyenne parce que depuis de très longs mois, les citoyens qui se mobilisent toujours plus nombreux, partout en France, le demandent », a expliqué cette ex-membre du groupe Libertés et territoires, désormais non inscrite à l’Assemblée. Cinq axes de réflexion la structurent : santé, économie, « faire société », les territoires et le numérique, a détaillé Martine Wonner, sans préciser dans l’immédiat le nombre d’adhérents.

Les citoyens sont « dans le rejet des partis politiques actuels, a-t-elle poursuivi. Ce rassemblement défend une vision particulière et des valeurs (…) de bienveillance et de respect pour tous les citoyens, quelles que soient leurs décisi(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Coronavirus au Royaume-Uni : Pourquoi le gouvernement britannique a-t-il renoncé au pass sanitaire ?
Pancarte antisémite : trois mois de prison avec sursis requis contre l'enseignante
Drôme : L’homme qui a giflé Emmanuel Macron dit n’avoir « aucun regret »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles