En Alsace, le coronavirus fait deux nouveaux morts parmi les médecins

Le HuffPost avec AFP
Deux nouveaux médecins sont morts des suites du coronavirus en Alsace (Image d'illustration: le 27 avril à l'hôpital Lariboisière de Paris).

CORONAVIRUS - Deux nouveaux médecins sont morts des suites du Covid-19 en Alsace, ont appris l’AFP et la presse locale ce jeudi 7 mai.

Un médecin néphrologue d’un centre de dialyse de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, est décédé du coronavirus mardi. Âgé d’une soixantaine d’années, le Dr Abdelmajid Ben Aicha, médecin néphrologue au centre Diaverum, installé à l’hôpital Emile-Muller de Mulhouse, “est décédé des suites du Covid-19” mardi, a indiqué à l’AFP Diaverum France, confirmant une information du journal L’Alsace.

“Il n’a pas pu se lever”

Selon le Dr Abdellatif Benmoussa, également néphrologue (spécialiste des maladies des reins) dans ce centre, le Dr Ben Aicha a travaillé jusqu’au 7 avril, avant d’être hospitalisé: “il a fait sa garde le 7 avril et le 8 il n’a pas pu se lever”, a-t-il raconté.

“Nous nous occupons de patients que leurs pathologies rendent vulnérables, il y a beaucoup de cas de Covid chez nous”, a expliqué le Dr Benmoussa.

Vers la fin du mois de mars, précise-t-il, son confrère a dû réanimer un patient Covid qui avait fait un malaise dans son bureau. “Pour réanimer un patient, il faut lui enlever son masque et dans ces cas-là, on ne pense plus à la transmission, on ne pense qu’à sauver le malade”, a-t-il relevé.

Six médecins morts en Alsace

L’Alsaceet France Bleu rapportent également la mort le 1er mai, au cours de son hospitalisation, du cardiologue strasbourgeois André Egri, âgé de 67 ans. Exerçant en libéral, il intervenait également dans les Hôpitaux universitaires, rapportent les médias.

Dans un communiqué, le syndicat d’Alsace des cardiologues a rendu hommage à “un homme de grande classe, un cardiologue rigoureux, méthodique, précis et totalement dévoué à son métier et à ses patients”.

Retrouvez cet article sur le Huffington Post