Alpha Condé regardant la cérémonie de serment de celui qui l’a destitué ? Attention, intox

·3 min de lecture

Deux photos, publiées sur Twitter le 2 octobre par un site d’information ghanéen et reprises par plusieurs sites d’information, prétendent montrer l’ancien chef d'État guinéen Alpha Condé en train de regarder à la télé Mamady Doumbouya, le colonel qui a conduit le putsch contre lui, lors de sa prestation de serment comme président de transition. Il s’agit en réalité d’un montage : des images de la cérémonie ont été ajoutées sur des photos d’Alpha Condé participant à une visioconférence en 2020.

Sur une publication Twitter d’Atinka TV, une chaîne d’information ghanéenne, datant du 2 octobre et aimée plus de 550 fois, une photo semble montrer Alpha Condé en train de suivre sur un écran la prestation de serment de Mamady Doumbouya, qui a eu lieu le 1er octobre au palais Mohammed-V de Conakry en Guinée. Une seconde photo illustre la scène sous un autre angle : on peut voir Alpha Condé de dos, en train de regarder l’écran où s’affiche Mamady Doumbouya, en uniforme d’apparat à la cérémonie.

La légende affirme à tort : "Alpha Condé regarde avec incrédulité le colonel Mamady Doumbouya prêter serment en tant que président".

La rédaction des Observateurs de France 24 a identifié la première occurrence d’une des photos truquées sur cette publication Facebook du 1er octobre. Sur Twitter, une autre publication, publiée une demi-heure plus tard, contient les deux photos truquées.

Les photos ont été partagées sur plusieurs comptes Facebook comme celui-ci.

L’intox a aussi été relayée sur plusieurs forums et sites d’information anglophones ghanéens comme Asempanews.com ou Myinfo.com.

Une photo truquée

Les photos ont en réalité été prises le 15 avril 2020 et montrent Alpha Condé en visioconférence avec Cheick Taliby Sylla, alors ministre guinéen de l’Énergie. Des images de la cérémonie de prestation de serment du nouveau président de transition Mamady Doumbouya ont été ajoutées par-dessus.

Une recherche par image inversée avec l’outil d'images inversées via l'outil InVID We Verify (voir ici comment procéder) permet de retrouver la photo originale.

L’image d’origine a été publiée sur le compte Facebook du site d’information Guinée 360, le 15 avril 2020, avec une légende affirmant qu’il s’agit d’une visioconférence entre Alpha Condé et son ministre.

Sur l’écran, on peut bien voir l'interlocuteur du président, et non pas des images de Mamady Doumbouya.

Contacté, le site d’information Guinée 360 indique que la photo a été prise par l’équipe de communication du président guinéen le 14 avril 2020, lors d’un conseil des ministres à distance, à la présidence de la République de Guinée, le palais Sékhoutouréya. Les photos ont été initialement partagées dans un groupe WhatsApp. Guinée 360 a envoyé à notre rédaction d’autres photos de l’événement, également prises par le service de communication de la présidence.

Les images ajoutées sur l’écran de la photo originale sont issues de la cérémonie de prestation de serment de Mamady Doumbouya, qui s’est tenue le 1er octobre. Elles proviennent d’une chaîne de télévision dont le logo n’est pas identifiable. Mais en comparant ces images avec d’autres images de la cérémonie comme celles publiées par la RTG, il apparaît clairement qu’il s’agit du même événement. L’image ajoutée sur la première photo truquée est issue de la scène où l’on aperçoit le président de la Cour suprême devant lequel Mamady Doumbouya a prêté serment.

Il n’est pas possible de retrouver l'image qui a été ajoutée sur la photo truquée d’Alpha Condé de dos, ni sa source, mais le cadre et la tenue d’apparat de Mamady Doumbouya, en uniforme beige, avec ses décorations, son béret rouge et ses lunettes noires, correspondent à la tenue portée lors de sa prestation de serment.

L’ancien président guinéen Alpha Condé, arrêté lors du coup d’État du 5 septembre, est toujours détenu dans un lieu inconnu.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles