Alpes : plongée dans les eaux glaciales

Dans les eaux gelées des massifs alpins, un lac glacé à 1300 mètres d'altitude. Fabrice Huteau, moniteur de plongée, fend la glace de sa lame tranchante : "la glace est très forte, très solide, vous pouvez y aller, vous pouvez sauter dessus !" lance-t-il. Pour découper 15 centimètres d'épaisseur de cette paroi compacte, une scie à glace est nécessaire, sous l'œil ébahi des touristes qui l'accompagne. Marcher sur la glace, la tête en bas Plonger dans les eaux glaciales, c'est le défi que se sont lancés quatre courageux. Première épreuve : enfiler une combinaison pesante, de 7 milimètres, qui rend chaque mouvement plus lent. Un baptême de plongée au milieu des montagnes, dans une eau à 1°C. Sous l'eau, les issues sont peu nombreuses, même les bulles d'air n'arrivent pas à s'échapper. "C'est génial, mais c'est froid. Ce qui est drôle c'est de se retrouver la tête en bas, marcher sur la glace. C'était super", témoigne Fanny.