Alpes du Nord : le risque d'avalanche fixé à 3 sur 5

Lundi 28 décembre, une avalanche en aérosol s'est déclenchée spontanément dans une zone protégée à Sixt-Fer-à-Cheval (Haute-Savoie). Un phénomène fréquent en début de saison, car le manteau neigeux est instable. "Sur les différents massifs, on a eu des chutes de neige plus ou moins conséquentes, associées à du vent", rapporte le lieutenant Alexandre Grether, membre du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Bourg-Saint-Maurice (Savoie). Les chutes de neige et le vent sont plutôt deux éléments qu'il ne faut pas trop mêler parce que ça crée des plaques à vent et ce sont souvent elles qui font des avalanches". Emprunter les itinéraires mis en place par les stations Pour limiter les risques, les professionnels du secours en montagne recommandent d'emprunter les itinéraires de ski et de randonnée mis en place par les stations, et, surtout, de se préparer. Le risque avalanche devrait rester marqué à 3 sur 5 pendant plusieurs jours. Il est à prendre d'autant plus au sérieux que les déclenchements préventifs d'avalanches sont plus rares dans les stations en cette période de fermeture.