Alpes-Maritimes : les services de réanimation toujours sous pression

Le confinement du week-end n’a pas été suffisant pour soulager quelque peu la pression dans les Alpes-Maritimes. Dans le département, 125 patients atteints d’une forme grave du Covid-19 sont toujours pris en charge dans les services de réanimation, et les hôpitaux restent saturés. "Nous avons commencé les transferts vers d’autres régions. Nous pensions avoir une petite accalmie depuis la fin de la semaine, mais, au contraire, ça continue. Nous sommes en très grande difficulté", a confirmé la Pr Carole Ichai, cheffe du service réanimation du CHU de Nice, au micro de France Bleu. 473 cas pour 100 000 habitants Le taux d’incidence des Alpes-Maritimes est proche des 473 cas pour 100 000 habitants, contre 219 pour 100 000 au niveau national. Malgré tout, l’indicateur est en baisse dans le département, après un pic de 642 pour 100 000 atteint juste après le week-end de confinement. Même si le rythme des vaccinations s’accélère, il est encore trop tôt pour savoir si le nombre de lits en réanimation sera suffisant dans les jours à venir pour éviter un troisième week-end de confinement.