Alpes-Maritimes: même confinés vous pourrez passer le week-end au ski

Claire Tervé
·.
·2 min de lecture
Même confinés, les Niçois pourront quand même passer le week-end dans les stations de ski (Photo du préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez) (Photo: Valery HACHE / AFP)
Même confinés, les Niçois pourront quand même passer le week-end dans les stations de ski (Photo du préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez) (Photo: Valery HACHE / AFP)

ALPES-MARITIMES - Les Alpes-Maritimes confinées, mais pas complètement pour les vacanciers. Week-end sous cloche sur le littoral, accélération de la vaccination, tests dans les aéroports... Face à une situation sanitaire inquiétante, un nouveau tour de vis a été donné dans les Alpes-Maritimes lundi 22 février.

Un confinement local entrera notamment en vigueur du vendredi 18 heures au lundi matin 6 heures sur le littoral (dans une zone s’étendant de Théoule-sur-mer à Menton) pour les deux prochains week-ends, pour commencer. Il a été précisé qu’il sera toujours possible de sortir de chez soi, muni d’une attestation, pour faire du sport, ou ses courses, et ce dans un rayon de 5 km autour du domicile. Toutefois le préfet des Alpes-Maritimes a apporté de nouvelles précisions, notamment pour les personnes ayant fait des réservations dans la zone confinée pour ce week-end.

Au micro d’Azur TV, le préfet Bernard Gonzalez assure ce mardi 23 février que si un Niçois ou un habitant d’une autre région a une réservation à partir de samedi dans les Alpes-Maritimes, alors il aura le droit de circuler ce week-end dans le territoire confiné. Son justificatif de réservation (et son attestation) faisant foi.

Le journaliste prend ici l’exemple des stations de ski d’Auron et Valberg, prisées des vacanciers l’hiver. “Nous n’avons pas encore fermé de manière hermétique l’ensemble du département”, précise le préfet.

À Auron d’ailleurs, BFMTV a pu recueillir le témoignage de plusieurs habitants de la région ayant décidé de passer ce week-end de confinement dans la station. Une situation qui fait craindre une ...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.