Alpes-Maritimes : les habitants divisés suite à l'annonce du reconfinement

La décision est tombée, lundi 22 février : Nice (Alpes-Maritimes) et les communes du littoral vont être reconfinées pour deux week-ends. Le but est de juguler la propagation du Covid-19, particulièrement importante dans ce département. C’est le premier confinement local en France métropolitaine. Sur une bande allant de Théoule-sur-Mer à Menton, il sera durant le confinement interdit de sortir de chez soi, sauf motif impérieux. Entre agacement et résignation Plus précisément, l'interdiction s’appliquera du vendredi 18 heures au lundi 6 heures. "C’est dur, c’est déprimant, déjà que ce n’est pas facile de manière générale d’être étudiant en cette période", estime une étudiante. "Il faut quand même l’éliminer ce virus, ce sont des sacrifices, c’est sûr", relativise de son côté un homme plus âgé, qui semble résigné face à la situation.