Alpes-Maritimes : la gendarmerie organise des journées de sensibilisation pour les motards

© ROMAIN LAFABREGUE / AFP

À l’approche des grandes vacances , beaucoup de Français vont ressortir leur moto  du garage. Pour les usagers occasionnels, et même les plus aguerris, il n’est pas inutile de se rappeler quelques règles. Car il ne faut pas oublier qu'à deux roues, on est plus vulnérables. La moindre faute d’inattention peut avoir des conséquences graves. Dans les Alpes-Maritimes, depuis près de dix ans, l’escadron départemental de sécurité routière, en lien avec la préfecture, organise des journées de sensibilisation. Une vingtaine de sessions, baptisées "courbes et trajectoires", sont proposées chaque année.

Exercices en conditions réelles

Encadrés par des motards de la gendarmerie et des bénévoles pendant toute une journée, une quarantaine de motocyclistes multiplient les exercices. D’abord sur un parking public, puis en conditions réelles, sur la route. "On insiste beaucoup sur la vitesse car souvent en cas d'accident, c'est elle qui est en cause. Par exemple, on rentre trop rapidement dans un virage et pour en sortir, c'est plus compliqué", rappelle le major Éric Pannier, qui commande la brigade de gendarmerie motorisée de Nice.

>> Retrouvez Europe matin week-end - 6-8 en podcast et en replay ici 

"L'idée est de faire profiter à un public demandeur les bonnes pratiques des motocyclistes de la gendarmerie. Dans les Alpes-Maritimes, sur la zone veillée par la gendarmerie nationale, deux accidents  sur trois impliquent un deux roues motorisé. Dans les trois-quarts des cas, c'est lui ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles