Alpes-Maritimes : la députée Marine Brenier demande aux Français de ne pas venir "pendant ces vacances scolaires"

Salomé Vincendon
·1 min de lecture

"Nous en appelons à la solidarité des Français", déclare Marine Brenier, députée des Alpes-Maritimes sur BFMTV samedi soir.

Le département des Alpes-Maritimes fait face à une flambée des cas de Covid-19. Le ministre de la Santé a demandé à "l'ensemble des élus du territoire que, d'ici à la fin du week-end, nous puissions prendre des mesures complémentaires de protection de cette population des Alpes-Maritimes". Une première réunion a eu lieu ce samedi soir.

"Nous demandons de manière unanime, à la fois au sein de la préfecture mais également les élus, que les Français ne viennent pas dans le département des Alpes-Maritimes pendant ces vacances scolaires", a déclaré à plusieurs reprises sur BFMTV samedi soir Marine Brenier, députée LR des Alpes-Maritimes et conseillère municipale de la ville de Nice.

"Nous en appelons à la solidarité des Français", déclare-t-elle, expliquant demander la possibilité de mettre en place des mesures pour "empêcher les Français de venir dans le département des Alpes-Maritimes".

"Empêcher les Français de venir dans notre département"

Marine Brenier explique relayer ce message "en son nom personnel. Après discussion avec les décideurs publics nous nous sommes rendus compte que la meilleure solution était d'empêcher les Français de venir dans notre département".

Dans les Alpes-Maritimes, le taux de positivité des tests de détection est supérieur à 10%, contre une moyenne nationale de 6% et le taux d'incidence atteignait vendredi les 587 pour 100.000 habitants, selon l'Autorité régionale de santé (ARS). Dans la métropole de Nice, ce taux dépasse 700, soit plus de trois fois la moyenne nationale (190).

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu pourrait également vous intéresser :