Alpes-Maritimes : 54% de la délinquance en extérieur à Nice attribuée aux étrangers

Ces informations, rarement partagées avec la presse, révèlent que, à Nice, les étrangers sont responsables de 54% des délits commis sur la voie publique et de 53% à Cannes. Plus spécifiquement, 82% des vols à la tire à Nice sont attribués à des individus non nationaux, selon les chiffres fournis par le préfet Hugues Moutouh.

Face à cette situation préoccupante, le préfet s'engage à prendre des mesures rigoureuses. D'après Bryan Masson, en ligne avec les directives de Gérald Darmanin, 260 délinquants étrangers ont été renvoyés de France depuis 2023, et cette démarche sera intensifiée. Le député souligne l'importance du respect des lois françaises par tous.

À lire aussi Alpes-Maritimes : sous le poids des mineurs étrangers

La population locale accueille favorablement ces actions, exprimant un ras-le-bol face à la délinquance qui affecte leur quotidien. Un habitant critique la laxité supposée de la France en matière de sanction des délits commis par des étrangers, contrastant avec la sévérité de leurs pays d'origine.

Les forces de l'ordre apprécient également cette transparence et les expulsions qui allègent leur travail. Jean-Luc Bragato, du syndicat SGP Police, y voit une mesure de bon sens, facilitant leur mission et évitant des récidives. Cependant, il mentionne les défis liés à l'application des expulsions, notamment le refus de certains pays de réaccueillir leurs citoyens.


Lire la suite sur LeJDD