Alpes-Maritime : un automobiliste se fait verbaliser pour avoir trop payé

Un homme a été verbalisé pour avoir trop payé - Getty Images (Getty Images)

Dans le courant de la semaine dernière, un habitant de Cagnes-sur-mer, dans les Alpes-Maritimes, a été verbalisé pour avoir… trop payé son parking. Il était dans son droit mais les agents municipaux se sont révélés fermés au dialogue.

Ubu roi ? Brazil ? On ne sait quelle référence choisir à propos de l’affaire qui s’est jouée la semaine dernière à Cagnes-sur-Mer, dans le département des Alpes-Maritimes. C’est là, dans cette commune de 50 000 habitants, qu’un homme a été verbalisé par des agents municipaux pour avoir trop payé son droit de parking, rapporte le journal Nice-Matin. La victime de cette improbable sanction, appelée Franck, était pourtant dans son bon droit.

Il est 9h44 lorsque Franck prend son ticket d’horodateur. Il vient de se garer sur un parking dont il n’est pas familier afin de se rendre chez le médecin. En citoyen consciencieux, il paie 1,10€ afin d’être tranquille jusqu’à 10h50. Mais lorsqu’il sort de son rendez-vous médical à 10h30, des agents viennent de le verbaliser. Il les interpellent. "Je leur ai dit qu’ils avaient dû se tromper et je leur ai montré mon ticket. Et là, ils m’ont dit que je n’étais pas dans la bonne zone. Visiblement j’étais sur une zone orange et j’avais payé pour la zone rouge, qui est plus chère. Sur le coup, je me dis que ça ne change pas grand-chose si ce n’est que ça aurait pu me coûter moins d’argent", raconte-t-il à nos confrères. La réponse qu’il reçoit est surréaliste.

Une réponse surréaliste

"Ils m’ont dit 'effectivement nous vous avons verbalisé car vous avez trop payé'. C’est tout de même incroyable !", poursuit Franck. Qui ajoute que le système de zones rouge et orange est incompréhensible, qu’il n’y avait pas de marquage au sol suffisamment clair pour les séparer l’une de l’autre. Il décide donc de contacter la mairie de Cagnes-sur-Mer : "J’ai eu le service des transports. On m’a répondu que je devais payer et ensuite seulement faire une réclamation. Sans même être sûr que ça fonctionne. Sincèrement, je suis abasourdi. Je paie trop le stationnement et de ce fait je suis verbalisé. Donc je dois payer à nouveau ?"

À en croire nos confrères de Nice-Matin, le site de la commune indique au contraire qu’il n’est pas nécessaire de payer avant de contester via un recours administratif préalable obligatoire (RAPO). Seul le "forfait post-stationnement" doit être payé dans les trois mois pour éviter une majoration. Plus étonnant encore, toujours selon la même source, le site de Cagnes-sur-Mer cite précisément la situation dans laquelle se trouve Franck en évoquant "l’usager qui paye son stationnement en zone rouge alors qu’il stationne en zone orange”. Pour cela, il prévoit que “L’annulation du FPS sera prononcée en phase RAPO." Incompréhensible d’un bout à l’autre donc.

VIDÉO - Il voit une télévision s'éloigner sur un parking et la fait tomber