Alpes : les lacs gelés, un décor rêvé pour patiner

C'est sa saison préférée. L'hiver donne à Patrick Drouot l'occasion de capturer ses plus belles prises, qu'il s'agisse de photos ou de vidéos. Afin d'en profiter au mieux, ce chasseur d'images a d'ailleurs quitté la Haute-Marne pour s'installer dans les Alpes, au plus près des montagnes et de la neige, particulièrement abondante cette année. "J'aime montrer la beauté de la nature, et cela à chaque de la journée", explique-t-il. Une opportunité rare Le froid récent lui a aussi ouvert un autre champ des possibles, comme celle de se filmer en train de patiner sur des lacs gelés. Ce qui n'est envisageable qu'après avoir pris les plus grandes précautions. Le photographe-patineur suscite la curiosité. L'envie aussi, parfois. "Je le trouve téméraire. Il s'arrête de temps en temps mais, moi, je ne m'arrêterais pas", s'amuse un promeneur. Patiner sur un lac situé à seulement 900 mètres d'altitude, l'opportunité est devenue très rare. "Avant, nous avions parfois -15°C, -20°C pendant un mois et demi, se souvient Patrick Drouot. Maintenant, nous tombons difficilement à -10°C."