Alors que la loi d’orientation des mobilités est examinée à l’Assemblée, plusieurs ONG appellent les députés à mettre fin aux avantages fiscaux du transport aérien

franceinfo
Les ONG signataires accusent le secteur aérien de "minimiser les impacts environnementaux des avions".

Alors que le projet de loi d'orientation des mobilités est examiné par les députés depuis lundi 11 juin, plusieurs ONG (Agir pour l'environnement, France nature environnement, Réseau français des étudiants pour le développement durable), à l'initiative de Réseau action climat, publient mercredi 12 juin une tribune que franceinfo s'est procurée et dans laquelle elles appellent à mettre fin aux avantages fiscaux du secteur aérien.

Trop d'avantages fiscaux

Selon les ONG signataires, ce secteur "bénéficie de larges subventions par le biais de l’exonération de Taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques sur le kérosène (pour un coût chiffré à 3,6 milliards d'euros par le ministère des Finances et s’élevant à 7,2 milliards d'euros en appliquant le même taux que sur l'essence) ainsi que de taux réduits de TVA, et de subventions directes aux aéroports et aux compagnies aériennes".

Elles accusent le secteur aérien de "minimiser les impacts environnementaux des avions". Pour les ONG, "l'aviation civile ne représente pas 2% de l’impact climatique attribuable aux activités humaines comme elle le prétend, mais au moins 5% selon le GIEC, compte tenu des trainées de condensation et des oxydes d’azote", est-il écrit dans ce texte.

Les ONG déplorent que l'avion poursuive sa croissance sur les courtes distances

Les associations déplorent que l’avion poursuive "sa croissance sur des trajets de courte distance, où des alternatives (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi