"Et alors ?" : Camille Combal à la tête d'un jeu supplémentaire sur TF1 dès ce soir

Inarrêtable. Après avoir officialisé son choix de lui confier les rênes de "Stéréo Club", l'adaptation française du show de Jimmy Fallon qui arrivera à l'antenne dès le vendredi 20 mai, la première chaîne proposera dès ce mardi un nouveau rendez-vous incarné par son animateur vedette Camille Combal. Lancement prévu en deuxième partie de soirée à l'issue d'un nouveau numéro de "Koh-Lanta : Le totem maudit". Le programme sera également présent dans la grille de la chaîne les 17 et 24 mai prochains. Il y a quelques semaines, le prolifique animateur avait déjà étrenné un nouveau format nostalgique, "Welcome Back".

"Y'a pas de honte à être comme tout le monde !"

"Et alors ?", nom de cette création française produite par Ellimac Productions, la société de production de l'animateur, se présente comme un "comedy game show". En présence de personnalités, l'ambition est d'en apprendre plus sur les comportements des Français et sur leurs habitudes, "mais aussi sur vous-même !", précise le communiqué de TF1. Le slogan de l'émission donne le ton : "Y'a pas de honte à être comme tout le monde !".

Pour la première, Florent Peyre, Anne Roumanoff, Alexandre Devoise, Vegedream, Isabelle Vitari et Éric Antoine seront réunis sur TF1 et devront répondre à la question "Normal ou chelou ?" sur des sujets aussi variés que "faire pipi sous la douche" ou "faire l'amour dans le lit de ses parents". Le public donnera...

Lire la suite


À lire aussi

"Tandem" : La saison 6 avec Astrid Veillon et Stéphane Blancafort arrive le mardi 24 mai sur France 3
"9-1-1" : La saison 5 de la série avec Angela Bassett arrive (déjà) sur M6 le mardi 17 mai
"La doc et le véto" : Michel Cymes et Dounia Coesens reprennent du service le mardi 17 mai sur France 3

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles