Alma révèle les effets des éruptions volcaniques de Io sur son atmosphère

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

Il y a environ un an, la planétologue Julie Rathbun et ses collègues suggéraient qu’un des plus impressionnants volcans du Système solaire, l’un de ceux se trouvant sur la lune infernale de Jupiter, Io, avait de bonne chance d’entrer en éruption. Cela promettait d’être spectaculaire et, sans doute, en partie observable avec les instruments de Juno puisque le volcan en question n’était autre que Loki Patera, associé à un lac de lave d'environ 200 kilomètres de diamètre.

Rappelons qu’on a déjà repéré plus de 150 volcans actifs sur Io et, selon ce décompte, on peut estimer qu'il en existe au moins 400. Ainsi, Rosaly Lopes, célèbre planétologue et volcanologue de la Nasa à qui l'on doit plusieurs livres sur les volcans, dont un préfacé par Arthur Clarke lui-même, a découvert 71 volcans actifs, de 1996 à 2001 lors de la mission Galileo.

Dans le cas de Loki Patera, Julie Rathbun et ses collègues, de leur côté, s'étaient basés sur les observations disponibles pour établir une périodicité d'environ 540 jours pour des éruptions durant environ 230 jours concernant ce volcan. La périodicité avait ensuite disparu avant qu'une nouvelle, de 475 jours environ, s'établisse à partir de 2013. Les pics dans le rayonnement infrarouge trahissant les éruptions de Loki durant, cette fois-ci, environ 160 jours.


La Terre nous offre déjà de somptueux spectacles avec ses éruptions volcaniques. On ne peut que rêver de ceux de Io en attendant une mission qui leur serait consacrée. © Patrick Marcel

Mais lorsqu’elle avait envisagé une nouvelle éruption pour la fin de l’année 2019 ou au milieu de l’année 2020, la volcanologue planétaire était restée prudente, rappelant que « Loki a été nommé d'après un dieu tricheur... Au début des années 2000, une fois que le cycle de 540 jours avait été mis en évidence, le comportement de Loki avait changé et il n'a plus manifesté de comportement périodique jusqu'en 2013 ».

Nous n’avons hélas pas vu de regain d’activité pour Loki Patera mais les planétologues...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura