Allocution de Macron: les Français ont perçu un candidat en campagne mais soutiennent ses annonces, selon un sondage

·2 min de lecture
Le président Emmanuel Macron lors de son allocution du 9 novembre 2021 à Paris - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP
Le président Emmanuel Macron lors de son allocution du 9 novembre 2021 à Paris - Christophe ARCHAMBAULT © 2019 AFP

Si le président n’a pas officialisé sa candidature à sa propre succession, les Français l’ont fait pour lui. Après son allocution télévisée mardi, 64% des citoyens ont estimé que c'était bel et bien un candidat en campagne qui s'adressait à eux, selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting pour Le Figaro.

Le président a consacré les deux tiers de son allocution aux allures de discours de campagne pour se féliciter de son bilan de ces derniers mois et égrener les mesures à venir, après avoir annoncé le conditionnement du pass sanitaire à une dose de rappel pour les seniors.

876450610001_6281341022001

Les 3/4 des Français pensent que leur pouvoir d'achat diminue

Cette campagne qui ne dit pas son nom semble nuire à la confiance que lui portent les Français. Depuis sa dernière allocution en juillet, ils ne sont plus que 45% à estimer qu'il dit la vérité, soit une baisse de huit points, et 41% à l'avoir trouvé convaincant (- 5 points).

Augmentation du pouvoir d’achat, pauvreté qui n’augmente pas, augmentation du salaire des soignants et du nombre de postes d’infirmiers... Un bilan qui ne semble pas convaincre les Français car 75% d'entre eux ont l'impression que leur pouvoir d'achat se dégrade. Plus de la moitié d'entre eux (51%) jugent qu'il ne comprend pas les préoccupations de ses concitoyens.

Allocations chômage, nucléaire: un accueil favorable

Travail, nucléaire, retraites... La multitude de propositions semblent avoir convaincu les citoyens. 72% des personnes interrogées approuvent le principe de suspendre les allocations chômage pour les demandeurs d'emploi qui ne seraient pas en recherche active. Seuls les sympathisants de la France insoumise désapprouvent cette réforme.

66% des Français soutiennent le report de la réforme des retraites, toutes orientations politiques confondues. 61% d'entre eux appuient également l’idée de relancer la construction de réacteurs nucléaires séduit également les Français. A noter, seuls 36% des sympathisants écologistes et 47% des insoumis partagent cet optimiste.

Les Français divisés sur le pass sanitaire conditionné

C’est finalement sur la question du pass sanitaire, conditionné à une troisième dose de vaccin pour les plus de 65 ans, qui divise le plus les Français. 53% se disent favorables à cette mesure dans ce sondage. Sur l’ensemble de la crise sanitaire, le constat est aussi mitigé. 48% des sondés estiment son bilan positif, un chiffre en légère augmentation depuis septembre.

Méthodologie : Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par internet les 9 et 10 novembre 2021. Echantillon de 1004 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Marge d'erreur comprise entre 1.4 et 3.1 points.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles