Allocution d'Emmanuel Macron: que va annoncer le président de la République mardi?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·4 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le président français Emmanuel Macron lors d'une cérémonie en mémoire des harkis, au palais de l'Elysée, le 20 septembre 2021 - GONZALO FUENTES © 2019 AFP
Le président français Emmanuel Macron lors d'une cérémonie en mémoire des harkis, au palais de l'Elysée, le 20 septembre 2021 - GONZALO FUENTES © 2019 AFP

876450610001_6280619744001

Près de quatre mois après sa dernière allocution, lors de laquelle il avait annoncé la mise en place du pass sanitaire, Emmanuel Macron doit de nouveau s'adresser aux Français ce mardi. Le président de la République devrait faire le point sur l'épidémie de Covid-19, en phase de reprise en France et en Europe, mais aussi sur la relance économique et les réformes en cours.

Cette allocution a son importance, car outre ses traditionnels voeux aux Français le 31 décembre prochain, elle pourrait être la dernière du quinquennat d'Emmanuel Macron.

· Une alerte sur la remontée du Covid-19

Emmanuel Macron doit ainsi dans un premier temps faire le point sur la reprise épidémique en France, mais aussi dans toute l'Europe. L'Organisation mondiale de la santé s'est en effet alarmée jeudi du rythme "très préoccupant" de transmission observé actuellement en Europe. Et le taux d'incidence augmente peu à peu depuis début octobre, après avoir fortement décliné cet été.

Le point rassurant pour cet hiver est que 76,5% de la population française a reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19, 74,7% est totalement vaccinée. Mais la grippe et d'autres infections respiratoires devraient cette année cohabiter avec le Covid-19, ce qui fait craindre une potentielle forte occupation des lits d'hôpitaux.

Alors que des soignants alertent ces dernières semaines sur le nombre de lits fermés dans leurs services - une situation due en partie à la démission d'un personnel non renouvelé faute de candidat - Emmanuel Macron aura pour mission de rassurer, en faisant un point sur l'état du personnel hospitalier, et remercier les soignants, les appelant à tenir.

· Le rappel des gestes barrières

La vigilance quant aux gestes barrières est moindre depuis plusieurs mois, en partie du fait de la vaccination, qui donne l'impression d'être complètement protégé. L'Assurance Maladie a même lancé une campagne pour rappeler le réflexe des gestes barrières, utiles contre le Covid-19, mais aussi contre les autres virus hivernaux qui pourraient provoquer de fortes épidémies cette année, comme la bronchiolite, la grippe ou encore la gastro-entérite.

Emmanuel Macron doit donc faire un rappel très fort sur le sujet, appelant à maintenir le respect des gestes barrières.

Pour rappel, afin d'éviter de transmettre ou d'attraper un virus, il est important de se laver régulièrement les mains, de ne pas se serrer la main ou s'embrasser pour se saluer, d'aérer les pièces, de tousser dans son coude, et de porter un masque dans les lieux publics fermés.

· Des inconnues concernant la 3e dose

Selon nos informations, à ce stade, le président de la République n'annoncera pas l'ouverture de la troisième dose de vaccin à d'autres populations que celles concernées actuellement. Soit les plus de 65 ans ou les personnes présentant une comorbidité.

En revanche, seulement 3,4 millions de Français ont actuellement reçu une dose de rappel, soit moins de la moitié des personnes éligibles. L'exécutif réfléchit donc à un moyen d'attirer ceux qui n'ont toujours pas pris rendez-vous, en rappelant d'une part que cela permettra une meilleure protection de ces personnes, mais aussi que cela évitera d'engorger les hôpitaux cet hiver.

876450610001_6280598309001

La grande inconnue concerne le pass sanitaire. L'exécutif pourrait en effet conditionner pour ce public la troisième dose à l'obtention du pass sanitaire. Emmanuel Macron doit recevoir un avis de la Haute Autorité de Santé (HAS) sur ce sujet avant sa prise de parole, il se basera en partie dessus pour prendre sa décision. Le principal frein tient au secret médical: un Français qui se présente dans un lieu avec son pass sanitaire, qui a sa 3e dose mais qui a moins de 65 ans, signale du même coup à celui qui contrôle son pass qu'il a une comorbidité.

· Pas de confinement ni de couvre-feu pour l'heure

En revanche, malgré la hausse actuelle du nombre de cas, il ne doit pas y avoir d'annonce de confinement ni de couvre-feu mardi. Côté vaccin, aucune annonce concernant la vaccination obligatoire pour tous n'est prévue.

· Le point sur les réformes de fin du quinquennat

Emmanuel Macron doit profiter de cette allocution pour faire le service après-vente des réformes entreprises depuis septembre, et en profiter pour justifier la prolongation du pass sanitaire jusqu'en juillet prochain. Il doit aussi reparler du "revenu d'engagement", un revenu de 500 euros à destination des jeunes de 16 à 25 ans ni en emploi, ni en formation, ni en étude.

L'épineux sujet des retraites sera également abordé, avec toujours la même incertitude: Emmanuel Macron dégainera-t-il la première partie des réformes avant la fin de son mandat? Le climat social tendu actuel pourrait l'en dissuader.

Un mot sur la COP26 est également prévu, mais il est difficile de savoir pour le moment si de nouvelles réformes ou des annonces fortes sur le plan écologique seront annoncées.

Côté international, Emmanuel Macron évoquera également la place de la France dans l'Europe, qui prendra la présidence du Conseil de l'Union Européenne à partir du 1er janvier 2022 et pour six mois.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles