Allocation de rentrée scolaire : de nouvelles propositions pour la réformer

·1 min de lecture

Vers une refonte de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) ? Avec ses propos controversés sur les achats d’”écrans plats”, le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a libéré l’imagination des parlementaires. Dans le sillage de Perrine Goulet (Modem) et Marine Brenier (LR) qui prônent notamment le versement de bons d’achat uniquement destinés aux fournitures scolaires, l’élu LREM de l’Indre François Jolivet vient d’apporter sa contribution au débat.

Dans un communiqué du vendredi 3 septembre, il préconise de réformer en profondeur l’ARS, une dotation de 370 à 404 euros par enfant âgé de 6 à 18 ans (sous conditions de ressources), qui a bénéficié à 3 millions de familles françaises en août dernier. “Je propose de remplacer cette allocation par une dotation financière aux établissements scolaires, chargés ensuite d’équiper eux-mêmes tous les élèves”, détaille le communiqué de François Jolivet.

Pour l’élu macroniste, la mise en place d’un tel système permettrait d’en finir avec les usages détournés de l’allocation de rentrée scolaire. “S’il convient d'insister sur le caractère minoritaire de ces comportements (ndlr : l’utilisation de l’ARS pour des achats sans rapport avec la scolarité), il faut également reconnaître qu’ils existent et représentent un problème dans le système solidaire français”, souligne-t-il.

Très attaché à “l’égalité entre tous les élèves et leurs parents”, François Jolivet souhaite également que cette dotation aux établissements d’enseignement puisse servir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Croissance en France : l’Insee revoit ses prévisions à la hausse
Les Britanniques vont mettre la main au portefeuille pour redresser leur service de santé
Covid-19 : l’Ordre des médecins réclame la 3e dose pour les professionnels de santé
"Contre le dérèglement climatique, il faut des investissements massifs, pas la décroissance"
La Chine assure que sa force aérienne rivalise avec celle des US

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles