Allocation Personnalisée au Logement : voici comment calculer votre APL en 2023

SYSPEO/SIPA

L’APL ou encore le coup de pouce du gouvernement pour le logement a été institué depuis 1948 dans l’optique de réduire les efforts au logement des locataires, des familles, des personnes les plus modestes. Outre cette aide, vous avez également l’ALF (Allocation de Logement à caractère Familial), L’ALS (l’Allocation de Logement à caractère Social), Le FNAL (Fond National d’Aide au Logement). Toutes ces aides visent à accompagner les foyers modestes pour se loger. Toutefois, certains critères sont à remplir. Dans un article paru en mai 2022 sur le site de Vie Publique, les auteurs mentionnent que l’APL couvre jusqu’à ce jour, “48%” des ménages en France. Et, si cette aide ne couvre pas 100% des domestiques en France, c’est notamment en raison des conditions d’acquisition de cette aide. On vous dit tout.

En raison de la crise sanitaire du Covid-19, la demande d’APL a augmenté selon le site de Vie Publique. Une hausse de “2%” depuis le début de la crise. Aujourd’hui, c’est plus de 13 millions de foyers qui touchent l’Allocation Personnalisée au Logement. En effet, tout le monde à droit à l’APL. Et d’ailleurs, il n’y a pas d’indication d’âge minimum. Vous pouvez être mineur et avoir droit à l’APL. Toutefois, ce sont vos parents qui doivent signer le bail comme le précise le site du Service Public. Par ailleurs, la quittance de loyer peut porter votre nom. Si vous êtes étranger avec un titre de séjour valide, vous avez également droit à l’APL. Certains ressortissants de pays comme la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi les batteries sont-elles plus sensibles au froid ?
Voici la technique simple pour changer la langue sur Netflix
Comment faire baisser sa facture de gaz ?
2023, l'année de la fin des mots de passe ?
Voici comment faire pour repérer les numéros de démarchage téléphonique