Alliances rouge sang (France 3) Barbara Cabrita : “Anna est mon personnage le plus fort”

Anna, votre personnage, vit un double drame : son fils est atteint de mucoviscidose, et Guillaume (Anthony Delon), le médecin qu’elle vient d’épouser et qui est en charge du jeune malade, est accusé du meurtre de son ex-épouse. Comment avez-vous abordé ce rôle ?
La plupart des mères qui ont un enfant très malade sont solides. Face à l’adversité, elles ont développé une force et une résistance peu communes. Anna est l’une d’elles. Elle se bat avec énergie pour sauver son fils et innocenter son mari.

Est-ce le personnage le plus fort que vous ayez interprété ?
Oui, le rôle est complet. Il fallait que je trouve un équilibre entre la femme amoureuse, la mère aimante et la guerrière, la battante, l’entêtée qui ne s’avoue pas vaincue.

À lire également

Les Innocents (TF1) - Barbara Cabrita : "J’ai lu les six épisodes d’une traite"

Vous devez aussi supporter l’hostilité d’une belle-mère très riche (Macha Méril) qui vous reproche vos origines modestes. Avez-vous déjà vécu ce genre de situation ?
Comme Jamel Debbouze et Omar Sy, je suis originaire de Trappes (Yvelines). Mon père est un immigré portugais. Quand nous sommes partis vivre en zone résidentielle, j’ai subi quelques railleries. Et, au début de ma carrière, je ... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi