Alliances aux régionales : Christian Jacob tente de calmer le jeu

·1 min de lecture
Alors que les alliances pour les régionales se précisent, Christian Jacob met en garde contre le risque de victoire du Rassemblement national dans certaines régions. 
Alors que les alliances pour les régionales se précisent, Christian Jacob met en garde contre le risque de victoire du Rassemblement national dans certaines régions.

Les dirigeants des Républicains, qui se déchirent sur l'opportunité de s'allier aux régionales avec La République en marche (LREM), ont tenté, mardi 18 mai, de calmer le jeu en mettant en garde contre le risque de victoires du Rassemblement national (RN), notamment dans la région Paca.

À l'issue d'un conseil stratégique du parti, son président Christian Jacob a « souhaité la victoire » de Renaud Muselier en Provence-Alpes-Côte d'Azur pour « empêcher le basculement » au profit du RN Thierry Mariani, donné gagnant par les sondages dans une région qui a plongé la droite dans un psychodrame.

À LIRE AUSSIRégionales en Paca : le Rassemblement national, grand gagnant ?

Même si la condition mise par LR pour le soutenir, « ni ministre ni député LREM » sur la liste, a été remplie, Christian Jacob a déploré « la présence de colistiers de la majorité présidentielle et l'absence de parlementaires LR sur la liste », qui ont « créé des tensions et une confusion sur le terrain, préjudiciables à la campagne ».

Renaud Muselier « a fait une faute et une erreur d'analyse politique en ne croyant pas en sa seule force et celle de sa famille politique, cédant ainsi aux man?uvres élyséennes », selon Christian Jacob, qui a néanmoins appelé « au sens des responsabilités » et à la « cohésion » face « aux man?uvres et aux turpitudes » d'Emmanuel Macron « qui veut faire du Rassemblement national son seul et unique adversaire ».

La candidature de Muselier ne fait pas l'unanimité

La vice-pré [...] Lire la suite