Alliances, parité, nombre de listes… Zoom sur les élections régionales

·1 min de lecture
Valérie Pécresse, candidate à sa succession à la tête de la région Île-de-France. Un tiers des listes déposées aux régionales de 2021 seront menées par des femmes.
Valérie Pécresse, candidate à sa succession à la tête de la région Île-de-France. Un tiers des listes déposées aux régionales de 2021 seront menées par des femmes.

Les dépôts de candidatures pour les élections régionales sont fermés depuis lundi. En tout, 112 listes ont été déposées dans les 13 préfectures de région françaises. Depuis le dernier scrutin régional, en 2015, le paysage politique a bien changé : émergence de La République en marche, montée du Front national (renommé Rassemblement national depuis 2018), éclatement de la gauche? Les listes déposées le montrent : pour ces élections, de nombreux partis ont dû revoir leur stratégie.

Le point sur les alliances

Tant à gauche qu'à droite, les candidats se sont vu reprocher de ne pas parvenir à s'unir. En réalité, les partis se sont un peu mieux entendus qu'aux dernières élections régionales. Au premier tour de 2015, les hôtels de région avaient enregistré en moyenne 10 listes différentes. Cette fois-ci, en moyenne, les électeurs devront choisir parmi 8 ou 9 listes. Conscients de leur fragilité, les partis de gauche ont particulièrement privilégié les alliances, sans parvenir à l'union totale. Seule la région Hauts-de-France présente une liste de gauche unie avec tous les principaux partis, à l'exception de Lutte ouvrière. Sur l'ensemble de la France, les deux partis qui se sont le mieux entendus sont le Parti socialiste et le Parti communiste, qui s'allient dans 10 régions. Les écologistes d'EELV, quant à eux, peuvent compter sur le soutien du mouvement de Benoît Hamon, Génération. s, dans 8 régions.

À LIRE AUSSIGauche : histoire d'un long et irrésistible déclin

À d [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles