Alliance pour les régionales en Paca : LREM met en place "une stratégie du coucou" pour s'affirmer comme "une force au plan local", analyse Pascal Perrineau

franceinfo
·1 min de lecture

Avec l'alliance entre Sophie Cluzel et Renaud Muselier en vue des régionales en Paca, La République en marche met en place "une stratégie du coucou", estime lundi 3 mai sur franceinfo Pascal Perrineau, politologue, professeur des universités à Sciences Po Paris. LREM "s'invite sur une liste" pour "pouvoir dire ensuite 'vous voyez nous sommes une force au plan local' ", analyse le politologue. Par ailleurs, le parti présidentiel "brouille le jeu" en vue d'une candidature à droite à la prochaine élection présidentielle.

franceinfo : à qui cette alliance profite-t-elle le plus ?

Pascal Perrineau : On a bien l'impression que c'est la majorité présidentielle qui pour l'instant tire son épingle du jeu. Cette majorité présidentielle n'a jamais réussi à s'implanter au plan local, on l'a vu avec les dernières municipales. Et là il y a, à quelques mois de l'élection présidentielle, les élections départementales et régionales qui vont mesurer une fois de plus la difficulté de La République en marche à exister sur le terrain local. Donc, au fond, c'est une stratégie du coucou que met en place la République en marche, c'est à dire s'inviter sur une liste qui est en l'occurrence une liste Les Républicains en Paca, et pouvoir dire ensuite "vous voyez nous sommes une force au plan local". Et le deuxième avantage c'est de semer le trouble dans la droite. On sait très bien que le président de la République en ce moment craint une candidature qui, à droite, pourrait être une vraie (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi