"Allez-y, faites-nous un cours..." : Gabriel Attal et Jordan Bardella s'écharpent en direct lors du débat des législatives sur TF1

A cinq jours du premier tour des élections législatives anticipées, TF1 a organisé un débat entre Gabriel Attal, Jordan Bardella et Manuel Bompard le mardi 25 juin 2024 en première partie de soirée. La tension est devenue palpable à l'évocation de la baisse de la TVA proposée par le Rassemblement national.

Après une sévère défaite de la majorité présidentielle aux élections européennes, Emmanuel Macron a pris une décision radicale. Celle de dissoudre l'Assemblée nationale, provoquant ainsi la tenue d'élections législatives anticipées.

Celles-ci se dérouleront les dimanches 30 juin et 7 juillet. A quelques jours du premier tour, TF1 a organisé un débat le mardi 25 juin en première partie de soirée. Celui-ci, qui a été arbitré par Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau, a opposé Gabriel Attal (majorité présidentielle) à Jordan Bardella (Rassemblement national) et Manuel Bompard (Nouveau Front Populaire).

Les échanges musclés se sont multipliés en plateau. Gabriel Attal et Jordan Bardella - dont le salaire a été dévoilé - se sont particulièrement écharpés autour d'une baisse de la TVA proposée par le RN. Le parti ambitionne de baisser à 5,5% les taxes sur l'énergie. Une passe d'armes a opposé son représentant au Premier ministre autour du financement d'une telle mesure.

Tensions entre Gabriel Attal et Jordan Bardella autour d'une baisse de la TVA

Jordan Bardella a assuré que sa mesure coûterait 12 milliards. Un chiffre fermement contesté par Gabriel Attal. "La mesure que vous proposez, ce n'est pas 12 milliards par an, c'est 17 milliards par an !", a-t-il lancé au président du Rassemblement national qui lui a répliqué : "Non, c'est 12 !". Ce à quoi le Premier ministre a rétorqué : "Vous savez combien rapporte la...

Lire la suite


À lire aussi

VIDEO "Je suis né en 1989" : Gabriel Attal chahuté par les députés à cause de son âge lors de son discours de politique générale
Gabriel Attal interrogé en direct sur sa vie amoureuse : le Premier ministre répond, imperturbable
Gabriel Attal victime d'une malédiction politique ? Un détail physique du nouveau Premier ministre fait déjà beaucoup parler