Allergies : trois espèces d'ambroisie classées nuisibles pour la santé

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Allergies : trois espèces d'ambroisie classées nuisibles pour la santé

La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, a signé un

décret ce 28 avril et un arrêté interministériel pour le classement des trois espèces d’ambroisies nuisibles pour la santé (ambroisie à feuille d’armoise, ambroisie trifide et ambroisie à épis lisses). En cas de détention ou de vente de ce type de plantes, les contrevenants s'exposent à des amendes de 135 à 375 euros.

Réactions allergiques sévères

Les ambroisies sont des plantes envahissantes qui se développent principalement sur les sols nus. Leurs pollens peuvent entrainer des allergies sévères qui touchent 6 à 12 % de la population française. Egalement appelée "herbe à poux", l’ambroisie est une plante extrêmement allergisante pouvant atteindre jusqu'à 2 mètres de hauteur et produisant de petites fleurs qui peuvent causer toux, rhinites, yeux qui piquent et même des crises d'asthme pouvant conduire à l'hospitalisation. Cinq grains de pollens d'ambroisie suffisent pour déclencher une réaction allergique sévère.

"Ces deux textes seront des outils puissants pour lutter contre ces fléaux" indique le ministère de l'Environnement. Ils serviront à "maitriser l’introduction de ces espèces dans les écosystèmes, surveiller leur apparition et leur implantation, et permettre aux préfets d’engager des opérations de lutte contre les foyers installés ou en cours d’installation, y compris dans les propriétés privées", conclut le ministère.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Ambroisie : la guerre est déclarée
Allergies : l'ambroisie envahit l'Europe
L'ambroisie, le cauchemar des allergiques
Contraception : le planning familial réclame une pilule sans ordonnance
Sciences : des agneaux prématurés grandissent dans un utérus artificiel

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages