Allergies et rhume des foins : "Il n'est pas trop tard pour consulter"

franceinfo
Alerte rouge aux pollens de graminées

L'hiver touche à sa fin et les allergies font leur retour. Celles aux pollens ont démarré depuis quinze jours en France, a expliqué le médecin allergologue, Sophie Silcret-Grieu, dimanche 12 mars sur franceinfo. Selon la spécialiste, le printemps est un peu plus précoce que l'an passé. Des patients défilent déjà depuis deux semaines pour des allergies. Il est donc trop tard pour se faire désensibiliser mais pas pour consulter et "traiter les symptômes".

franceinfo : Quels types de pollen font actuellement leur retour ?

Sophie Silcret-Grieu : En ce moment, on est dans les pollens d'arbres. Il y a trois familles de pollens qui se succèdent dans l'année. Les plus précoces, ceux que l'on a en ce moment, ce sont les pollens d'arbres. Ils sont responsables des premiers rhumes des foins. À partir du mois de mai, les pollens de graminées vont arriver. La grosse saison pollinique s'étend de mai à juillet-août. Enfin, les pollens d'herbacées sont la troisième famille de pollens. Ils arrivent dans l'atmosphère en fin d'été, de juillet à septembre. Ça veut dire que les malheureux allergiques aux trois familles de pollens sont malades de février à septembre.

Les patients les plus sensibles sont déjà touchés depuis 15 jours. Est-ce un peu plus tôt que d'habitude ?

Le printemps est un peu précoce cette année. Les pollens d'arbres sont présents depuis une quinzaine de jours dans le nord de la France. La famille du bouleau est celle la plus allergisante d'arbres dans le nord de la France. Nous voyons déjà les patients les plus sensibles venir consulter depuis une quinzaine de jours. Dans le sud de la France, on a battu des record de beau temps et en même temps ce sont des records de pollens. Ils ont une allergie au cyprès qui est très très pénible en ce moment dans cette zone là.

Le nombre de personnes sensibles à ces allergies augmente-t-il ?

Incontestablement. On a une explosion du nombre d'allergiques. Nous sommes (...) Lire la suite sur Francetv info

Semaine du cerveau : les avancées de la recherche à l’honneur
Marseille : après la décision du Conseil d'État, les parents de Marwa reprennent espoir
Grippe aviaire : comment la filière du foie gras se prépare un avenir
Grippe aviaire : l'abattage a déjà coûté 250 millions d'euros à la filière foie gras
Grippe saisonnière : près de 14.000 décès cet hiver

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages