Allergies alimentaires : une véritable épidémie

Aline Gérard
De plus en plus d’enfants sont allergiques au lait de vache. Illustration

Les allergies alimentaires explosent et les enfants en sont les premières victimes.


Lait, œuf, arachide, fruits à coque, gluten, poissons et/ou crustacés… les allergies alimentaires explosent et les enfants en sont les premières victimes. En cinq ans, leur nombre a doublé. 6 % en souffriraient : une véritable épidémie !

Souvent imputables à notre mode de vie et à nos habitudes alimentaires, elles sont difficiles à faire disparaître, même en consultant un allergologue.


LIRE AUSSI > Allergies alimentaires : « Prenons la mesure de ce risque »

Dans 80 % des cas, c’est l’apparence des rougeurs qui permet d’identifier le type d’allergie. Mais parfois, les symptômes prennent aussi d’autres formes : difficulté à respirer, asthme, troubles digestifs (diarrhées, vomissements…), jusqu’au choc anaphylactique ou choc allergique.

Seul remède : supprimer l’aliment coupable pendant au moins six mois afin d’éviter une récidive. Pas simple : si la présence d’additifs doit être obligatoirement mentionnée sur les étiquettes (arachide dans les pâtisseries…), la présence d’allergènes masqués (gluten dans les farines, moutarde dans les petits pots…) n’est pas toujours, elle, signalée.



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Montpellier : après les violences, la fac de droit rouvre sous tension
La Réunion : le Piton de la Fournaise est entré en éruption
Asos choisit une mannequin grande taille pour présenter un bikini
Violences sexuelles : quand l’acte est minimisé lors du dépôt de plainte
Des chercheurs créent un fromage expérimental qui soigne l’intestin

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages