Allemagne: la ville de Berlin cherche un repreneur pour la villa de Goebbels

Vous recherchez une villa pleine d'histoire avec un vaste domaine au bord d'un lac idyllique près de Berlin ? La municipalité de la capitale allemande est prête à céder ce vaste complexe gratuitement. Un petit détail manque à la description : le bâtiment appartenait au ministre de la propagande nazie, Joseph Goebbels.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

« Je fais don du terrain à quiconque voudrait le récupérer. » Ça n'arrive pas tous les jours qu'un grand argentier fasse une offre aussi alléchante au contribuable ! Mais l'adjoint aux Finances de Berlin doit faire des économies.

La villa en piteux état de l'ancien ministre de la propagande de Hitler, Joseph Goebbels, ne constitue pas seulement un héritage sulfureux. Le bâtiment et le terrain de 17 hectares, à une quarantaine de kilomètres de Berlin, entraînent des dépenses de plusieurs millions d'euros par an pour la sécurité et l'entretien. Et la capitale allemande doit faire des économies budgétaires.

Joseph Goebbels s'était vu offrir en 1936 ce terrain, où la villa fut construite au bord d'un lac. Le ministre de la propagande nazie y recevait des personnalités, des stars du cinéma et ses maitresses.

Ni la région du Brandebourg, où se trouve le domaine, ni l'État fédéral, ne sont intéressés par cet héritage. En 2016, Berlin avait renoncé à vendre la villa, craignant un rachat par des nostalgiques du Troisième Reich. La nouvelle municipalité veut faire place nette. Faute de repreneur, une autre solution consisterait à détruire la villa Goebbels, aujourd'hui classée monument historique, pour faire du site un lieu de villégiature.


Lire la suite sur RFI