En Allemagne, Tesla mise en cause sur la protection des données personnelles

Le constructeur américain Tesla est visé par un recours d'une association allemande de consommateurs qui lui reproche des insuffisances en matière de confidentialité des données sur ses voitures électriques et des affirmations trompeuses sur les réductions d'émissions de CO2. Une action en justice contre Tesla a été intentée.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

L’association VZBV s’inquiète des abus que causeraient les caméras des voitures électriques d'Elon Musk. Les clients de Tesla ne sont pas informés que l'utilisation du mode sentinelle, dans lequel des caméras surveillent les alentours de la voiture, est contraire aux lois européennes sur la confidentialité des données, estime l’organisation.

Dans les nouveaux modèles du constructeur, des caméras filment ce qui se passe à l'intérieur, mais aussi à l'extérieur, de façon à permettre une surveillance du véhicule à l'arrêt. Pour l’association, les utilisateurs de cette fonction « devraient obtenir le consentement des passants à proximité de la voiture pour le traitement de leurs données personnelles ». Il est donc « pratiquement impossible » de se conformer aux règles de protection des données tout en utilisant cette fonction, et les conducteurs « risquent des amendes », a ajouté l’organisation.

Elle critique également la publicité de Tesla sur l’absence d’émission de CO2 par ses véhicules. En réalité, l’entreprise revend ses droits à polluer sur ses émissions à d’autres constructeurs, critique l’association de défense des consommateurs, ce qui aurait rapporté 1,6 milliard de dollars à Tesla en 2020.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles