Publicité

Allemagne: revers électoral pour l'extrême droite lors d'un scrutin test en Thuringe

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont à nouveau manifesté à travers l'Allemagne contre le parti d'extrême-droite AfD ce week-end. Un scrutin local dans un fief de l'Alternative pour l'Allemagne en Thuringe dimanche faisait figure de test. Comme il y a six mois dans un autre canton proche, l'AfD allait-elle emporter ces élections ? Au premier tour, le candidat d'extrême-droite avait frôlé la victoire. Il a dû s'incliner ce dimanche 28 janvier.

Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

Le candidat chrétien-démocrate revient de loin. Christian Herrgott a augmenté son score du premier tour il y a deux semaines de près de vingt points. Le report d’autres concurrents de gauche, mais aussi la mobilisation de la société civile auront permis cette victoire. Le candidat CDU l’emporte avec 52,4% des voix.

Le favori du premier tour, Uwe Thrum de l’AfD n’améliore son score que marginalement. Le leader du parti en Thuringe qui dirige l’aile la plus radicale de l’Alternative pour l’Allemagne, Björn Höcke, a rendu la mobilisation nationale contre son parti responsable de l’échec de son candidat. Le parti est sous pression après les révélations sur une discrète rencontre où fut discutée l’expulsion de millions de migrants, mais aussi d’Allemands. L’AfD a reculé depuis dans des sondages nationaux.

À lire aussiAllemagne: le parti d'extrême droite AfD va-t-il perdre ses financements publics?


Lire la suite sur RFI