En Allemagne, les retards dans les versements d'aides aux entreprises menacent l'avenir des petits commerçants

Ludovic Piedtenu
·1 min de lecture

Outre-Rhin, les milliards d’aides promis aux entreprises allemandes en difficulté à cause du coronavirus Covid-19 sont souvent arrivés dans les caisses des plus importantes d’entre elles, mais pas suffisamment en direction des petits commerçants, artisans et professions indépendantes. Aussi, beaucoup de retards dans les versement menacent l’avenir de milliers d’entre eux, d’autant que des fraudes, qui représentent au moins 15 millions d’euros, ont entraîné au mois de mars la suspension du versement des aides.

>> DIRECT. Covid-19 : la transmission à l'homme par un animal intermédiaire est une hypothèse "probable à très probable"

À titre d’exemple, les restaurateurs fermés depuis début novembre ont quasi tous reçu une aide compensant leurs deux premiers mois de fermeture. En revanche, pour les mois de janvier, février et maintenant mars, comme tous les autres commerçants, ils devront encore attendre.

"J’ai dû fermer mon magasin le 16 décembre. J’ai immédiatement demandé l’aide, mais à cause de cette bureaucratie allemande, je n’ai reçu un virement qu’à la fin du mois de février et seulement 50% de ce à quoi j’avais droit."

Cristofaro Salvato, fleuriste à Berlin

à franceinfo

Quelques milliers d’euros insuffisants pour lui permettre d’avoir l’esprit plus tranquille. Aurélia Paumelle, une Française créatrice de mode installée à Berlin depuis dix ans, apprend à vivre avec ses insomnies. Elle a ouvert sa première boutique trois (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi