Allemagne : prison à perpétuité pour l'auteur d'un massacre antisémite évité de justesse

·1 min de lecture

L'extrémiste de droite, auteur de ce qui avait failli devenir le pire attentat antisémite de l'après-guerre en Allemagne l'an dernier, a été sans surprise condamné lundi à la prison à perpétuité par un tribunal allemand Stephan Balliet, un Allemand de 28 ans, qui a lors des presque six mois d'audience à plusieurs reprises clamé son antisémitisme, a été reconnu coupable de deux meurtres et plusieurs tentatives de meurtres lors de son attaque d'une synagogue de Halle, en Saxe-Anhalt, en pleine fête religieuse de Yom Kippour, le 9 octobre 2019.

Lors de l'énoncé du verdict par la présidente du tribunal à Magdebourg, Ursula Mertens, l'homme au crâne rasé habillé en noir et portant une écharpe, est resté stoïque avec un regard vide. Sa réclusion à perpétuité a été assortie d'une détention de sûreté minimale de 15 ans à l'issue de laquelle il lui sera toutefois très difficile d'obtenir une libération.

Cet homme avait en pleine fête religieuse de Yom Kippour, en octobre 2019, donné l'assaut contre la synagogue de Halle, où se trouvaient 52 fidèles. Faute de parvenir à entrer en raison de la résistance de la porte, il s'en était pris à des passants, tuant une femme et en blessant plusieurs autres, avant de tuer un jeune homme dans un snack. "Sans cette fameuse porte blindée, il aurait commis un massacre", a expliqué Ursula Mertens lors de l'énoncé du verdict.

"On est soulagé que cela s'arrête aujourd'hui"

L'accusé s'était inspiré de Brenton Tarrant, l'auteur des attentats racistes sang...


Lire la suite sur Europe1