Allemagne: la police fait replier un immense drapeau ukrainien à Berlin, Kiev dénonce une "erreur"

La police allemande en train de replier un drapeau ukrainien ce dimanche 8-Mai à Berlin. - John MACDOUGALL
La police allemande en train de replier un drapeau ukrainien ce dimanche 8-Mai à Berlin. - John MACDOUGALL

Kiev a dénoncé dimanche une "erreur" de l'Allemagne après que la police allemande a ordonné à des manifestants rassemblés devant le Mémorial soviétique à Berlin de replier un immense drapeau ukrainien déployé en signe de protestation contre l'invasion russe.

"Berlin a fait une erreur en interdisant les symboles ukrainiens. Il est profondément faux de les traiter à égalité avec les symboles russes", a déploré sur Twitter le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba. "C'est une attaque contre tous ceux qui défendent actuellement l'Europe et l'Allemagne contre l'agression russe", a-t-il regretté.

Plus tôt dans la journée, la police allemande avait ordonné à des manifestants rassemblés devant le Mémorial soviétique à Berlin de replier un immense drapeau ukrainien, à la veille des commémorations en Russie du 9 mai, célébrant la victoire sur l'Allemagne nazie en 1945.

"Une gifle à l'Ukraine"

"Pour que la commémoration pacifique et dans la dignité reste au premier plan, nos collègues ont veillé à ce qu'un drapeau ukrainien d'environ 25 mètres de long soit enroulé" après avoir été déployé, a twitté la police berlinoise.

Craignant des échauffourées, notamment d'activistes pro-russes, la police berlinoise avait annoncé vendredi l'interdiction de déployer des drapeaux ou des symboles militaires sur une quinzaine de sites de la capitale allemande lors des commémorations de la fin de la Seconde Guerre mondiale, qui doivent se poursuivre lundi.

Cette décision a suscité un tollé, notamment dans la communauté ukrainienne. L'ambassadeur d'Ukraine en Allemagne, Andrij Melnyk, a jugé que cette décision était "scandaleuse" et constituait "une gifle à l'Ukraine".

Réputé pour ne pas mâcher ses mots à l'endroit des dirigeants allemands, le diplomate a déposé dans la matinée une gerbe de fleurs aux couleurs bleue et jaune de son pays devant le Mémorial soviétique, en plein coeur de Berlin.

Environ 1600 policiers à Berlin ce dimanche

Malgré une forte présence policière, des manifestants scandant "Melnyk dehors!" se sont rassemblés près du Mémorial, tandis que d'autres, pro-ukrainiens, lançaient "Slava Ukraini" ("Gloire à l'Ukraine" en ukrainien).

Ce monument, situé en bordure du parc de Tiergarten, non loin de la Porte de Brandebourg, célèbre la mémoire des 80.000 soldats soviétiques tués lors de la bataille de Berlin avant la capitulation de l'Allemagne nazie le 8 mai 1945. Il est notamment flanqué de deux chars, tandis qu'une statue en bronze d'un soldat triomphant de l'Armée rouge se dresse sur un socle de marbre.

Quelque 1600 policiers étaient déployés dimanche dans la capitale allemande pour prévenir d'éventuels incidents, tandis qu'ils seront 1800 lundi alors qu'à Moscou se tiendra la parade militaire du 9 mai, qui marque la victoire de l'Union soviétique sur l'Allemagne nazie lors de la Seconde Guerre mondiale.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles