Allemagne: La police enquête sur un possible incendie criminel sur le site de Tesla

·1 min de lecture
ALLEMAGNE: LA POLICE ENQUÊTE SUR UN POSSIBLE INCENDIE CRIMINEL SUR LE SITE DE TESLA

BERLIN (Reuters) - La police allemande enquête pour savoir si l'incendie qui s'est déclaré mercredi sur le chantier de la première « gigafactory » européenne de Tesla était motivé par des raisons politiques, après que des militants d'extrême gauche en ont revendiqué la responsabilité.

L'incendie qui s'est déclaré tôt mercredi matin à Gruenheide, à l’est de Berlin, a endommagé plusieurs câbles électriques menant au site de Tesla et une surface d'environ trois mètres carrés, a déclaré un porte-parole du LKA, le bureau d'enquête criminelle du Land de Brandebourg.

Le porte-parole a expliqué que la thèse de l'incendie criminel n'était pas écartée et que les enquêteurs examinaient une lettre circulant ce mercredi sur les médias sociaux qui en revendiquait la responsabilité.

La lettre, publiée sur une plate-forme de la gauche radicale, expliquait que des militants avaient coupé l'alimentation électrique du site de Tesla en mettant le feu à six câbles à haute tension situés au-dessus du sol.

"Tesla n'est ni vert, ni écologique, ni social", pouvait-on lire dans la lettre, selon le porte-parole de la LKA.

Tesla, qui a déclaré pouvoir produire jusqu'à 500.000 voitures Model Y sur le site chaque année, a reporté l'ouverture de sa gigafactory du 1er juillet à la fin 2021.

(Madeline Chambers, version française Laura Marchioro, édité par Jean-Michel Bélot)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles