En Allemagne, le passe transport à 9 euros a atteint ses objectifs environnementaux

Courrier international

L’expérience prend fin ce mercredi 31 août, mais le bilan est “positif”, annonce Die Tagesschau. En trois mois d’expérimentation, le passe transports à 9 euros, lancé en juin par le gouvernement allemand, “a eu un effet visible sur l’utilisation des transports en commun de proximité”. Près de 52 millions de tickets ont été vendus à l’unité, tandis que les 10 millions de personnes détentrices d’un abonnement ferroviaire mensuel bénéficiaient également de l’offre.

Grâce à cet effet de masse, les objectifs environnementaux de cette expérience, menée en juin, juillet et août 2022, semblent atteints, assure le site d’information. “L’Association des entreprises de transport public allemandes (Verband Deutscher Verkehrsunternehmen) estime que près de 1,8 million de tonnes de CO2 ont été économisées.” Pour comparaison, “cela correspond grosso modo aux effets de la mise en place de limitations de vitesse [à 130 km/h] pendant un an sur les autoroutes allemandes”.

Une “grande aide” pour les objectifs allemands

Selon le journal économique Handelsblatt, plusieurs études affirment que “le passe transports à 9 euros serait très utile pour atteindre les objectifs climatiques de l’Allemagne et pourrait faire économiser jusqu’à 7,2 millions de tonnes de CO2 par an”. Il permettrait aux automobilistes de moins prendre leur voiture, les trajets individuels devenant moins rentables en raison de la crise énergétique.

Le titre de Düsseldorf rappelle que le trafic automobile émet d’énormes quantités de gaz à effet de serre, dans un pays où la vitesse des véhicules n’est pas régulée partout. “L’année dernière, le trafic automobile allemand a produit 3 millions de tonnes de CO2 de plus que la limite prévue par la loi.”

Ces données ont récemment été mises en avant par les ministres des Transports des Länder, qui demandent désormais une prolongation de l’initiative au-delà du 31 août. La maire sociale-démocrate de Berlin, Franziska Giffey, s’est notamment exprimée dans ce sens, le 26 août, assurant qu’une initiative similaire était actuellement à l’étude dans la ville-État.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :