Allemagne : le parti conservateur d'Angela Merkel, en pleine crise, subit un revers électoral à Hambourg

franceinfo avec AFP

Le parti d'Angela Merkel sanctionné à Hambourg (Allemagne). En pleine crise, sa formation conservatrice, la CDU, est arrivé en troisième positio au Parlement régional dimanche 23 février, derrière les sociaux-démocrates et les Verts, qui ont réussi une spectaculaire poussée.

La CDU, qui cherche à la fois un leader et une ligne cohérente depuis que la dauphine désignée de la chancelière a jeté l'éponge, mi-février, a recueilli à peine plus de 11% des suffrages lors de ce scrutin région, contre 15,9% lors du dernier scrutin de 2015, d'après des estimations communiquées par les chaînes publiques ARD et ZDF. Les conservateurs essuient ainsi leur deuxième plus mauvais score régional, depuis un cinglant 9% dans la ville-Etat de Brême en 1951.

Les sociaux-démocrates, bien qu'en nette perte de vitesse au plan national, conservent la tête avec 37% des voix, mais voient leurs alliés Verts bondir de 12,3% à plus de 25% des voix. Ces résultats sont le reflet de la vague écologiste qui déferle sur le pays depuis les élections européennes de mai 2019, sur fond de préoccupation pour le climat.

C'est un jour amer pour la CDU.

Paul Ziemak, secrétaire général de la CDU

Paul Ziemak, le secrétaire général de la CDU, a jugé que la confusion alimentée par son parti dans l'Etat régional de Thuringe, où il s'est successivement rapproché de l'extrême droite puis de l'extrême (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi